Diplôme d’expertise comptable : une formation exigeante

expertise comptable

Le diplôme d’expertise comptable permet aux étudiants de disposer d’une grande souplesse dans leurs métiers pour tracer librement leurs parcours professionnels. Il s’agit d’une qualification flexible offrant la possibilité de poursuivre de nombreux cursus universitaires en plus d’être un atout pour une carrière professionnelle. Néanmoins, une formation solide doit être suivie afin de le décrocher.

Quelles sont les spécificités du cursus d’expertise comptable ?

Les horizons de la gestion, l’audit, la comptabilité et la finance sont ouvertes à ceux qui ont poursuivi un cursus de comptabilité. Mais pour réussir le parcours et surtout devenir un expert-comptable, une formation exigeante dans une bonne école d’expertise comptable est nécessaire. Le diplôme d’expertise comptable permet également d’accéder au métier de contrôleur de gestion, directeur financier et auditeur. Ce sont tous des métiers qui impactent directement la santé financière d’une entreprise et sa réussite. Il faut donc des profils compétents pour occuper ces postes très spécifiques. Le cursus comprend notamment trois types de diplôme consécutifs qui sont à la fois complémentaires et indépendants. Pour le grade de licence, il y a le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG). Ensuite, le grade de master permet d’obtenir le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG). Enfin, le parcours dans une école d'expertise comptable s’achève avec le diplôme d’expertise comptable (DEC).

Comment poursuivre une formation d’expertise comptable ?

Décrocher le diplôme d’expertise comptable demande d’excellentes connaissances dans plusieurs domaines comme la gestion, le droit des affaires, la comptabilité, la fiscalité, etc. Le parcours se fait en cinq ans dont trois ans pour le niveau licence et deux ans pour le master. Par ailleurs, le parcours reste progressif et modulable. En fonction du souhait et de la motivation de l’étudiant, il a la possibilité de continuer ou de sortir du cursus tout long du parcours. Lorsque les études théoriques sont terminées, le candidat doit absolument acquérir des expériences en étant que stagiaire durant trois années dans un cabinet d’expertise comptable. Il portera bien sûr le statut de salarié en stage. C’est seulement après qu’il pourra prêter serment afin d’intégrer l’Ordre des experts comptables. Une grande motivation, une grande capacité de travail et une bonne organisation personnelle sont attendues des étudiants qui choisissent ce cursus. 

Comment réussir une formation d’expertise comptable ?

Pour réussir un parcours d’expertise comptable, il faut trouver le bon organisme de formation. Pour ce faire, il faut choisir un organisme spécialisé qui peut dispenser des enseignements poussés dans le domaine de la comptabilité et de la gestion. Il existe d’ailleurs de nombreuses écoles d’expertise comptable et qui proposent des cours exclusivement consacrés à la préparation des différents diplômes. Trois différentes épreuves composent l’examen du diplôme d’expert-comptable à savoir : deux épreuves écrites sur la révision légale des comptes ainsi que la déontologie et une épreuve orale sous forme de soutenance. Ce sont des épreuves qui nécessitent de nombreuses préparations et un bon accompagnement par des experts dans le domaine de la comptabilité. A l’issue de la formation, les débouchés professionnels sont très variés et larges. Le diplômé peut exercer avec un cabinet ou en entreprise. 

Impôts 2022, travailleur indépendant, comment déclarer son chiffre d’affaires ?
Les logiciels de facturation en ligne