Chômeur et créateur d’entreprise : pouvez-vous bénéficier d’aides ?

Pourquoi ne pas créer une entreprise si l’on se retrouve au chômage ? C’est désormais possible et la mise en place est facilitée par l’existence de différentes aides gouvernementales. L’on peut entre-autre citer l’ARE et ARCE.

Aide au retour à l’emploi ou ARE

Elle vous permet de continuer à percevoir l’allocation chômage tout en ayant déjà créé une entreprise. Au début, la personne jouit de la totalité de son allocation chômage mensuelle habituelle. Une fois que l’entreprise démarre correctement et que l’entrepreneur commence à percevoir un salaire, l’ARE devient partielle. Le calcul de l’allocation est calculé au niveau du pôle emploi. Pour jouir de cette aide pour chômeur et créateur d’entreprise, la personne doit continuer à être inscrite en tant que demandeur d’emploi.

Aide à la reprise ou à la création d’entreprise ou ARCE

Dans cette option d’aide pour chômeur et créateur d’entreprise, la personne ne jouit plus de l’allocation chômage mensuelle. En échange, la personne perçoit 45 % du reste de son allocation chômage en tant que capital de démarrage pour son entreprise. Le montant est versé en deux tranche. La première moitié est débloquée lors de la création de l’entreprise. Le reste est ensuite versé après 6 mois. Cette aide est pratique si l’entreprise devient rapidement rentable. Cependant, il est important de noter que la personne ne peut pas jouir en même temps de ces deux aides. Il doit choisir entre l’ARE et l’ARCE. Pour ce faire, il doit effectuer correctement ses projections concernant la rentabilité de son entreprise.

Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise ou NACRE

Si la personne n’a aucune expérience dans le domaine de l’entrepreneuriat, il est préférable de se faire aider. Le NACRE accompagne le créateur d’entreprise au cours des trois premières années. Ce dispositif aide à monter correctement les dossiers de création d’entreprise ainsi que les dossiers d’aide à la gestion financière. Cette aide s’adresse aux jeunes de moins de 25 ans ainsi qu’aux personnes qui choisissent ARE. Pour les personnes qui ne peuvent pas jouir du NACRE, d’autres offres d’accompagnement ou de formation sont disponibles auprès du Pôle Emploi.

Pour conclure, différentes aides existent pour les chômeurs qui désirent créer une entreprise. L’ARE ou aide au retour à l’emploi vous permet de jouir d’une allocation chômage. L’ARCE ou aide à la reprise ou à la création d’entreprise permet d’obtenir un capital de départ pour l’entreprise. Le NACRE quant à lui est un dispositif d’accompagnement s’étalant sur une durée de 3 ans.

De quoi a-t-on besoin pour créer une entreprise ?
Comment créer son auto-entreprise en France quand on est étranger ?